Le métier de plombier, compétences et responsabilités


plombier, un métier recherché !

Exercer le métier de plombier

Un plombier ou professionnel de la plomberie intervient tant sur le neuf que la rénovation restauration de bâtiments. Le corps d’état concerné par la plomberie est nommé second œuvre dans la classification du bâtiment.

Les compétences métier du plombier

 

Il est du ressort d’un plombier d’assurer la pose, installation et tous les réglages pou un équipement complet sanitaire, de chauffage ou d’adduction d’eau. Bien souvent le métier de plombier s’exerce dans un lieu clos souvent, une pièce d’eau cuisine ou salle de bain, pour installer ou réparer le réseau d’arrivé ou d’eau, ou d’évacuation des eaux usées ou vannes. Mais le métier s’est complexifié avec le temps, et un plombier est amené de plus en plus souvent à prendre en charge les installation de climatisation, ou d’assurer le paramétrages des consoles de contrôle thermiques de chaudières.

C’est le bureau d’étude des fluides qui valide les plan d’implantation des canalisations, des armoires de raccordement et de contrôle fournis par le bureau de l’architecte chargé du projet. Le plombier ou installateur sanitaire est en mesure de lire les plans et les notices fournis par le cahier des charges. Un bon plombier sait évaluer une pente ad hoc d’écoulement des fluides, il est capable de relever des anomalies de cotes sur le document de travail et d’y apporter les modifications annotations qui seront validées plus tard en réunion de chantier. Pour mettre en place canalisation et tuyauteries, en conformité avec le tracé des plans de l’ouvrage, le plombier installateur sanitaire, reproduit en dur sur les façades, les gaines techniques, les murs

un plobier soude une canalisation

soudure, cintrage des tuyaux en plomberie

internes et les planchers le trac du plan de référence. Le plombier crée les saignées là ou il faut, les colliers de serrage ailleurs, afin de préparer toute l’infrastructure porteuse du réseau de fluides. Puis par découpages, cintrages, utilisation de raccords, coudes, dérivations,le plombier monte l’architecture du réseau projeté en bureau d’étude en tenant compte des contraintes réelles de terrain et du bâti chose qui n’est pas toujours prévue dans les plans d’exécution.

L’étape cruciale est celle dite de mise à l’eau : le plombier vérifie la totale étanchéité du montage, et s’assure qu’aucune fuite ne survient sur le réseau. Dans le cas de conduites calorifugées, pour des circuits de chauffage, il convient de s’assurer de l’étanchéité avant calorifugeage, car l’isolant complique sérieusement la détection d’une fuite résiduelle.

A propos des fuites d’eau, l’un des aspects méconnus du métier de plombier est de réaliser l’approvisionnement en eau des chantiers, et certains chantier sont gourmandes en eau. Sur un chantier , les fuites d’eau surviennent plus souvent et massivement que ce que l’on veut bien avouer. Elles impactent la consommation globale sur la durée du chantier. La précision et la rigueur du plombier installateur, sont déterminants pour les économie sen eau.

un plombier serre un écrou sur une canalisation pour la raccorder

raccorder un tuyau en plomberie

Qualification du plombier

De nos jours, avec la montée en puissance des niveaux de formation théorique des plombiers actifs sur le terrain, les plombiers jouissent d’une double voire triple qualification e, étant à la fois plombier, chauffagiste et voire technicien certifié en systèmes climatisés.

 

 

 

 

Pour en savoir plus sur le métier de plombier : http://www.artisans-du-batiment.com/plombier

Artisanat de France : http://www.fnpca.fr/

 

cropped-logo-plombier-toulouse.pngVictor Plomberie31, une entreprise artisanale à votre service à Toulouse , demandez un devis !